Acupuncture et dépression saisonnière.

L’ acupuncture et la dépression saisonnière

L’ acupuncture et la dépression saisonnière

L’ acupuncture et la dépression saisonnière

médiation

Soigner la dépression saisonnière grâce à l’ acupuncture

 

Les oméga 3, la luminothérapie, l’exercice physique et l’ acupuncture sont tous des moyens naturels et efficaces pour traiter la dépression saisonnière. Aussi, c’est une bonne idée de raccourcir les journées de travail durant la période allant de novembre à la fin février. Plusieurs québécois souffriront un jour de dépression saisonnière. D’après l’OMS, la dépression deviendra bientôt la 2e cause d’invalidité à travers le monde, suivant de près les troubles cardiovasculaires. Si, d’un point de vue de la médecine chinoise, un changement des fonctions organiques est normal durant la saison froide, celle-ci rappelle l’importance de se couvrir adéquatement, en faisant tout particulièrement attention à la région du nombril aux orteils, ainsi que la région des épaules, du cou et de la tête. Si les pathologies de type vent-froid affectent plus le haut du corps (rhume, grippe, bronchite, sinusite…) nos hivers québécois sont aussi souvent très humide et peuvent favoriser les affections de type humidité, touchant plus particulièrement le bas du corps (douleur chronique au dos, infections urinaires, lourdeurs aux jambes, pieds gelés).

 

Des agressions répétés de froid, de vent et d’humidité sollicitent un travail acharné de la part de nos organes internes, et l’hiver plus particulièrement des reins, qui gèrent la thermorégulation et la base de la vitalité. En effet, les organes internes suivent des marées énergétiques tout au long des saisons de l’année. Ainsi, les reins sont en plus grande activité l’hiver, le foie au printemps, le coeur en été, le pancréas entre l’été et l’automne (saison des récoltes et de l’été indien), le poumon en automne… L’âge de vos reins déterminent d’ailleurs l’âge physique de votre organisme. Pour ménager les reins, il faut donc veiller à bien se couvrir durant la saison froide, encore plus après un exercice physique ou des rapports sexuels.

 

Lorsque les organes sont constamment sur-sollicités, une fatigue peut s’installer et causer une déprime passagère du système. Une genre de grève organique. C’est ce qui arrive souvent aux reins des patients qui trouvent les hivers longs et difficiles. L’acupuncture peut donner un coup de pouce à vos reins en cette saison exigeante, par la stimulation des points réflexes qui correspondent à votre configuration énergétique, différente pour chacun. En effet, il y a plus de 27 points sur le système réflexe du méridien des reins. Ce système est présent à gauche et à droite, comme vos deux reins.

 

Plusieurs autres causes sont évidemment attribuables à la dépression saisonnière cyclique. Mentionnons, entre autres; la mémoire organique d’un trauma (émotionnel et/ ou physique) vécu à cette période de l’année dans le passé. Ce phénomène admet donc la possibilité de déprime passagère à d’autres moments de l’année ne correspondant pas nécessairement à la fin de l’hiver. D’ailleurs, la dépression hivernale vécue en début d’hiver, en octobre/novembre, est généralement vue comme plus ‘grave’ d’un point de vue des organes que celle se manifestant en février/mars. Par contre, la possibilité de la mémoire organique d’un trauma peut remettre en question l’analyse simpliste basée uniquement sur le moment de l’année durant lequel se manifeste les symptômes.

 

Les reins correspondent aux émotions yin de la peur et de la dépression grave où la vitalité du patient s’est complètement effondrée, ainsi qu’aux émotions yang de la détermination, de la volonté et la manifestation des capacités d’expressions créatives et sexuelles. Le cas d’épuisement unique des reins durant leur saison, en hiver, est possible, mais dans la réalité clinique, d’autres organes sont souvent mis en cause lors de la dépression. Selon les cas, le coeur, le foie et la rate peuvent participer au tableau

 

Si l’acupuncture peut vous aider à faire un bon bout de chemin pour remonter l’énergie de vos organes internes, il est parfois avisé d’entreprendre conjointement une démarche avec une(e) psychologue ou un(e) psychothérapeute. La médecine traditionnelle chinoise recommande les thérapies brèves en ce qui a trait ces approches, car les analyses sans fins de processus mentaux peuvent nuire aux fonctions organiques du pancréas. Aussi, évident mais tellement important, la pratique d’activités extérieures correspondant à la saison en cours aide beaucoup à s’approprier l’environnement et les stimulations que celui-ci peut apporter à notre vitalité, et ce, à tout moment de l’année. Sortez vos skis de fond, vos patins et vos raquettes!

 

Olivier Roy acupuncteur, Clinique Shanti, Acupuncture Montréal.

 

Prendre rendez-vous en acupuncture ici.

Related Posts