fbpx

Acupuncture et Épicondylite

Acupuncture et Épicondylite

Acupuncture et épicondylite : le "tennis elbow" est synonyme d'épicondylite latéral
Acupuncture et épicondylite : le « tennis elbow » est synonyme d’épicondylite latéral

L’épicondylite est une raison de consultation fréquente en clinique d’ acupuncture . La cause est souvent liée aux mouvements répétitifs au travail, i.e. l’utilisation excessive souris peut parfois être la cause, ou encore la pratique de certains sports.

On la surnomme parfois tennis elbow, pour « le coude du tennis », on y fait référence en anglais de manière plus technique par le terme lateral epicondylitis (LEP), puisqu’un problème similaire peut également se présenter sur la face médiale du coude, surnommée l’épicondylite médiale, ou encore épithrochléite, en anglais medial epicondylitis, ou communément golfer’s elbow, baseball elbow, littéralement « coude du golfeur » « coude du baseball »

Ces appellations font référence aux mouvements qui deviennent problématiques dans cette condition et qui sont eux-mêmes caractéristiques de la pratique de ces sports en question.

Acupuncture et épicondylite : le "golfer's elbow" est synonyme d'épicondylite médial
Acupuncture et épicondylite : le « golfer’s elbow » est synonyme d’épicondylite médial

Évaluation en MTC

On obtient de manière générale des résultats très satisfaisants dans le traitement des ce problème douloureux en acupuncture, que ce soit par l’utilisation de l’électroacupuncture, ou encore l’acupuncture, ou une combinaison des deux. Selon Gadeau et al., les principaux syndrômes de médecine traditionnelle chinoise (MTC) de l’épicondylite sont: Vent-Froid-Humidité, Vide de Qi et Sang, Rétention d’Humidité-Chaleur, Stagnation de Qi et Stase de Sang.

Ces syndrômes seraient caractérisés par des symptômes uniques, ce qui constitue des clés d’importances pour bien comprendre et cerner un traitement individualisé basé sur la différentiation des syndrômes. Ce qui est d’intérêt pour le traitement de l’épicondylite, mais également les autres désordres musculo-squelettiques en général. (1) 

Acupuncture et épicondylite : l’efficacité démontrée

Les 6 études cliniques retenues par Trinh et al. pour leur qualité selon l’échelle Jadad, dans leur revue systématique publiée dans le journal Rheumatology (Oxford) en 2004 suggèrent que l’acupuncture est efficace dans le soulagement à court terme de l’épicondylite latéral. 5 de ces 6 études ont également indiqué que l’acupuncture était plus efficace en comparaison du groupe contrôle, ce qui amène les auteurs à conclure que des données solides appuient l’efficacité de l’acupuncture dans le soulagement de la douleur liée à l’épicondylite latéral. (3) 

En 2004, Trudel et al. ont retenu dans leur revue systématique 5 études de niveau 1b et 2b, relevant des scores de qualité élevée -de 19 à 39, sur les 48 études examinées- . Les travaux retenus incluaient un total 308 patients atteints d’épicondylite latéral, qui ont permis de révéler que l’acupuncture aide à diminuer la douleur associée à cette condition. (4) 

En 2006, le traitement de l’épicondylite fait partie des recommandations de la revue systématique du conseil suédois Swedish Council on Health Technology Assessment

« Selon des données probantes de haute qualité, l’acupuncture soulage la douleur chronique au bas du dos plus efficacement qu’un placebo…La douleur au bas du dos, l’épicondylite latéral, le douleur au cou et à l’épaule étant allégées de manière aussi efficace que d’autres traitements. » (5) 

Preuves tangibles mises en évidence par imagerie médicale

Dans l’évaluation par ultrasons des effets de l’acupuncture sur le tendon extenseur commun – la zone correspondant le point Ashi (douloureux) trouvé à la palpation en cas d’épicondylite latéral- Ural et al. dénotent dans le groupe traité à l’acupuncture une diminution de la douleur à la pression, ainsi qu’une réduction de l’épaisseur du tendon extenseur commun, mis en évidence dans l’imagerie par ultrasons. Ceci met en évidence une corrélation entre les améliorations cliniques et les changements positifs remarqués dans l’évaluation par ultrasons suite au traitement d’acupuncture. (2)

Les 5 muscles formant le tendon extenseur commun au niveau du coude: extensor digitorum, extensor carpi radialis longus, extensor carpi radialis brevis, extensor carpi ulnaris, extensor digiti minimi

Comparaison entre l’acupuncture et les injections de corticoïdes (cortisone) 

Selon l’étude de cohorte rétrospective de Peng et al. publiée dans Medicine (Baltimore) en 2020, l’acupuncture et l’injection de corticoïdes sont tout deux considérés efficaces. Cependant, 6 mois après les traitements, les patients atteints d’épicondylite latéral chronique traités par l’acupuncture ont obtenu un soulagement de la douleur et une amélioration fonctionnelle significatives, jugés supérieurs à l’effet de l’injection de cortisone.  (6) 

La revue systématique de Zhou et al., recrutant un échantillonnage de 796 individus, arrive à la même conclusion: l’acupuncture apparaît supérieure aux médicaments -anesthésiques locaux et cortisone- ,  ainsi qu’à l’acupuncture placebo, dans le traitement de l’épicondylite. (7) 

Acupuncture Laser (Photobiomodulation)

La photobiomodulation, aussi surnommé LLLT en anglais, pour low level laser therapy, remplace dans un traitement d’acupuncture la moxibustion, dans le but d’administrer un rayonnement proche infra-rouge. Ceci constitue l’acupuncture laser. 

Laser (LLLT ou photobiomodulation)
Laser (LLLT ou photobiomodulation)

Selon les 3 études retenues par la méta-analyse de Chang et al. conduite en 2010, l’application de laser sur les points sensibles, les points Ashi, ou encore les trigger points, permettrait d’augmenter la taille d’effet comparativement à l’application sur les sites de biostimulation théoriques seuls. (10) 

La méta-analyse de Tumilty et al. (2010) met en évidence l’importance de la dose effective pour obtenir un effet significatif dans le traitement des tendinopathies par photobiomodulation. (12) 

Dans l’étude clinique multicentrique en double aveugle, contrôlée contre placebo, comprenant 324 patients, on souligne l’efficacité de la thérapie laser sur l’épicondylite latéral et médial. Les auteurs notent également l’importance de la dosimétrie appliquée dans le traitement, ainsi que la formation du thérapeute, son approche clinique, en plus de l’application de la dite technologie.  (13)

Autres données émergentes

Qu’entend-on ici par données émergentes? Les résultats d’essai clinique menés sur des échantillons de petites tailles, typiquement des études regroupant moins de 100 participants. Les résultats plus bas doivent donc être interprétés avec prudence, mais ceux-ci pourraient inspirer davantage de recherche sur la base de nouvelles hypothèses éventuelles, et mener à des indices quant aux mécanismes en cause.

Utilisation de la stimulation électrique sur les aiguilles (électroacupuncture)

Dans le traitement distal de l’épicondylite latérale chronique, l’essai clinique de Tsui et Leung propose que l’électroacupuncture est supérieure à l’acupuncture seule avec obtention du Deqi, tant au niveau du soulagement de la douleur que du développement de la force de préhension maximale sans douleur (pain free hand grip strength (PFG) ) (8)

Vrais points d’acupuncture vs points d’acupuncture non spécifiques (acupuncture vs sham acupuncture)

Fink et al. démontre dans leur essai clinique l’importance d’utiliser les véritables sites de biostimulation lors de l’administration du traitement d’acupuncture, en respect de l’amélioration de la fonction du membre supérieur et de la diminution de la douleur de ce dernier. (9) 

Laser vs Shock wave

Selon Celik et al., ces 2 traitements sont considérés utiles dans le traitement de l’épicondylite, mais seule la photobiomodulation (LASER) a permis d’atteindre des améliorations pour la force d’extension du coude et de la flexion de l’épaule, ainsi qu’au niveau des observations subjectives, dans leur essai randomisé contrôlé publié en 2019. Une amélioration de la force de préhension  a été observée dans les 2 groupes, mais la force de préhension atteinte était supérieure dans le groupe traité par photobiomodulation (laser). (11) 

Laser vs Thérapie par ultrasons

Selon Oken et al., (2008) la thérapie laser serait inférieur aux ultrasons pour réduire la douleur, tandis que la thérapie laser serait supérieure aux ultrasons pour améliorer la force de préhension. (14) 

Suivi à 12 semaines

Emanet et al. ont observé un effet notable de la thérapie laser 12 semaines suivant les traitements de l’épicondylite, ce qui suggère que la thérapie laser continue d’agir favorablement en améliorant la dynamique physiologique pour une période d’au moins 9 semaines suivant la fin d’une série de 15 traitements effectués sur 3 semaines. (15) 

📜 SOMMAIRE

En pratique clinique, soient l’acupuncture, l’acupuncture laser, ou encore une combinaison des deux, peuvent être utilisées dans le traitement de l’épicondylite. Donnez-vous la chance de reprendre le travail et vos activités sportives de prédilection le plus rapidement possible. Consultez un-e acupuncteur-e qualifié-e, qui utilise une combinaison d’acupuncture et d’acupuncture laser, ou encore une combinaison d’acupuncture et de moxibustion, dès aujourd’hui, afin d’adresser efficacement votre condition d’ épicondylite aigüe ou d’ épicondylite chronique.

📚 RÉFÉRENCES

(1) Pattern Differentiation of Lateral Elbow Pain in Traditional Chinese Medicine: A Systematic Review Marcus Gadau, PhD et al. THE JOURNAL OF ALTERNATIVE AND COMPLEMENTARY MEDICINE Volume X, Number X, 2016, pp. 1–15, Mary Ann Liebert, Inc. DOI: 10.1089/acm.2016.0098

(2) Ultrasonographic Evaluation of Acupuncture Effect on Common Extensor Tendon Thickness in Patients with Lateral Epicondylitis: A Randomized Controlled Study,Fatma Gülçin Ural et al., Randomized Controlled Trial, J Altern Complement Med., 2017 Oct;23(10):819-822. doi: 10.1089/acm.2016.0370 

(3) Acupuncture for the alleviation of lateral epicondyle pain: a systematic review, K V Trinh et al. Review Rheumatology (Oxford) 2004 Sep;43(9):1085-90. doi: 10.1093/rheumatology/keh247 

(4) Rehabilitation for Patients with Lateral Epicondylitis: A Systematic Review, Daniel Trudel et al., Journal of Hand Therapy, 17 (2), 243-266, doi:10.1197/j.jht.2004.02.011

(5) Review, Methods of Treating Chronic Pain: A Systematic Review, Swedish Council on Health Technology Assessment, Stockholm: Swedish Council on Health Technology Assessment (SBU); 2006 Oct. SBU Yellow Report No. 177/1+2, SBU Systematic Review Summaries, PMID: 28876750

(6) Treatment of lateral epicondylitis with acupuncture and glucocorticoid, A retrospective cohort study, Zhiyou Peng, MD, et al., Medicine (Baltimore), 2020 Feb; 99(8): e19227, doi: 10.1097/MD.0000000000019227

(7) Pain Res Manag. Effectiveness of Acupuncture for Lateral Epicondylitis: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials Yumei Zhou et al., Published online 2020 Mar 20. doi: 10.1155/2020/8506591

(8)Comparison of the effectiveness between manual acupuncture and electro-acupuncture on patients with tennis elbow, Paul Tsui, Mason C P Leung, Clinical Trial, Acupunct Electrother Res 2002;27(2):107-17. doi: 10.3727/036012902816026040

(9) Acupuncture in chronic epicondylitis: a randomized controlled trial, M Fink et al., Clinical Trial Rheumatology (Oxford)  2002 Feb;41(2):205-9. doi: 10.1093/rheumatology/41.2.205

(10) Therapeutic Effects of Low-Level Laser on Lateral Epicondylitis from Differential Interventions of Chinese-Western Medicine: Systematic Review Wen-Dien Chang, M.S., et al. Photomedicine and Laser Surgery Volume 28, Number 3, 2010, Mary Ann Liebert, Inc. Pp. 327–336 DOI: 10.1089/pho.2009.2558

(11) Randomized Controlled Trial Photobiomodul Photomed Laser Surg 2019 May;37(5):269-275. doi: 10.1089/photob.2018.4533.

Photobiomodulation Therapy Versus Extracorporeal Shock Wave Therapy in the Treatment of Lateral Epicondylitis Derya Celikm, Bahar Anaforoglu Kulunkoglu 

(12) Review Photomed Laser Surg 2010 Feb;28(1):3-16. doi: 10.1089/pho.2008.2470, Low level laser treatment of tendinopathy: a systematic review with meta-analysis, Steve Tumilty et al., 2010 Feb; 28 (1):3-16. doi: 10.1089/pho.2008.2470

(13) Clinical Trial, J Clin Laser Med Surg, Treatment of medial and lateral epicondylitis–tennis and golfer’s elbow–with low level laser therapy: a multicenter double blind, placebo-controlled clinical study on 324 patients, Z Simunovic et al.,1998 Jun;16(3):145-51. doi: 10.1089/clm.1998.16.145

(14) Clinical Article, Volume 21, Issue 1, P63-68, JANUARY 01, 2008The Short-term Efficacy of Laser, Brace, and Ultrasound Treatment in Lateral Epicondylitis: A Prospective, Randomized, Controlled Trial, Öznur Öken, MD, P63-68, January 01, 2008 

(15) Randomized Controlled Trial Photomed Laser Surg, Investigation of the effect of GaAs laser therapy on lateral epicondylitis, Saniye Konur Emanet,2010 Jun; 28(3):397-403. doi: 10.1089/pho.2009.2555

Crédits photos

Couverture (timelape sur le court de tennis)

Golfeuse